Foudre

Foudre

Les nuages noirs sont bourrés de cristaux de glace et de gouttes d’eau, qui n’arrêtent pas de faire de vifs allers-retours. Ces mouvements entrainent des frictions, qui font naître de l’électricité statique. Et quand toute cette énergie accumulée se libère, un éclair traverse le ciel. Le plus souvent suivi par un terrible coup de tonnerre.

Comment se protéger contre la foudre ?

Tu es dehors lorsqu’un orage éclate subitement. Que faire ? Tu dois à tout prix éviter que la foudre ne te choisisse comme paratonnerre. En ville, le risque est très faible. Mais c’est une autre histoire si tu te trouves en rase campagne ou sur un plan d’eau. Cherche un endroit sûr (pas sous un arbre, donc !). S’il n’y en a pas, accroupis-toi, place tes bras autour de tes genoux, baisse la tête et évite autant que possible le contact avec le sol.

Le douloureux doigt de Benjamin Franklin

Benjamin Franklin (1706-1790) est un Américain qui vit à l’époque où l’on ne sait pas encore que la foudre est provoquée par un court-circuit dans l’air. Mais lui, il pense bien que l’électricité a quelque chose à voir là-dedans. En 1752, pendant un orage, Benjamin le téméraire fait monter son cerf-volant dans le ciel après y avoir attaché une clé à l’aide d’une corde. Il met son doigt près de la clé. Et paf ! La foudre est donc vraiment de l’électricité. Un an à peine après cette expérience, il présente fièrement son invention : le paratonnerre. Un système qui absorbe la foudre et la conduit tout droit dans la terre. Ce qui permet d’éviter pas mal de dégâts. 

Connais-tu le job du technicien d’installations parafoudre ?